NOTRE ACTION

FINANCEMENT DE PROTHÈSES

La sécurité sociale belge ne prend pas en charge l’intégralité des prothèses complexes nécessaires à de nombreux enfants. Dans le cas d’Audrey, quadri-amputée suite à une bactérie pneumococcique, 68.000 € ont été nécessaires pour financer ses prothèses myoélectriques, dont seulement 18.000 € remboursés par la sécurité sociale. Les technologies prothésistes ont fait d’énormes progrès ces dernières années, mais restent extrêmement coûteuses. L’association veut aider ces familles à réaliser le rêve de leur enfant.

Nous soutenir, c’est participer à l’amélioration de la vie de ces jeunes. Découvrez qui sont les enfants que nous aidons.